La forme des membres inférieurs et des pieds de l’enfant évoluent avec l’âge

Damien DodelinArticles

L’enfant n’est pas un adulte « miniaturisé ». En effet, la forme de ses membres inférieurs évoluent avec l’âge pour atteindre sa forme définitive vers l’âge de 10 ans.

3 étapes physiologiques pour les membres inférieurs:

En regardant l’enfant de face la forme des membres inférieurs passe par 3 étapes physiologiques normales :

1- De la naissance et jusqu’à l’âge de 4 ans, les jambes sont « arquées », quand les chevilles sont en contact. Les genoux sont écartés (forme en « O » des membres inférieurs). C’est le genu varum. Les genoux vont se rapprocher progressivement avec l’âge. Par ailleurs, aucun traitement n’est indiqué et le mode de chaussage ne modifie pas l’évolution.

Capture d’écran 2019-10-18 à 13.15.17

Quand consulter :
  • Si la déformation est plus importante d’un côté (genu varum asymétrique).
  • Si persistance après l’âge de 4 ans

2- De 4 à 8 ans: les genoux se touchent et les chevilles s’écartent (forme en « X » des membres inférieurs). C’est le genu valgum. Ceci peut par exemple être à l’origine de certaines difficultés pendant la course avec un fauchage des jambes. L’évolution se fait vers la correction progressive avec l’écartement des genoux. Par ailleurs, aucun traitement n’est indiqué et le mode de chaussage ne modifie pas l’évolution.

Capture d’écran 2019-10-18 à 13.15.07

Quand consulter :
  • Si la déformation est plus importante d’un côté (genu valgum asymétrique).
  • Si persistance après l’âge de 8 ans

3- Après l’âge de 10 ans, l’axe des membres inférieurs atteint alors sa forme définitive. En station debout, les chevilles et les genoux sont ainsi en contact en même temps.

r

Quand consulter :
  • Si les membres inférieurs ne sont pas symétriques
  • Si l’enfant présente des douleurs durables des hanches, des membres inférieurs
  • Si la distance entre les genoux est supérieure à 4 cm ou la distance entre les chevilles est supérieure à 5 cm.

Les pieds qui tournent.

Une autre situation, très fréquente et complètement différente des précédentes, inquiète les parents, c’est la marche avec les pieds tournés vers l’intérieur ou la marche pieds en dedans. L’enfant à en effet tendance à s’asseoir en W.

Cette attitude est en effet une variante de la normale et elle est banale jusqu’à l’âge de 10 ans.

L’enfant a tendance à trébucher avec parfois une usure anormale des chaussures…

L’évolution se fait dans la majorité des cas vers la correction spontanée ou l’adaptation des membres inférieurs.

Par ailleurs, aucun traitement ne peut modifier l’évolution.

g

Quand consulter :
  • Si la rotation interne est plus importante d’un côté.
  • Si l’enfant ne peut pas corriger de lui-même la rotation interne des membres inférieurs
  • Si douleurs durables des membres inférieurs

La voûte plantaire de l’enfant se modifie avec l’âge.

De même que la forme des membres inférieurs, la voûte plantaire se modifie avec l’âge pour atteindre sa forme définitive vers l’âge de 7 ans.

La marche et la croissance transforment la forme du pied avec l’apparition progressive de la voûte plantaire.

Le « creusement du pied » se fait spontanément, le mode de chaussage n’a alors aucun effet sur la forme du pied de l’enfant, la chaussure ne fait pas le pied de l’enfant.

L’usage des semelles orthopédiques ou des chaussures spéciales n’évite pas l’apparition des pieds plats.

Par ailleurs, le pied plat de l’enfant ne nécessite pas de traitement en l’absence de douleurs.

Les semelles orthopédiques apportent un confort en cas de douleurs ou de déformation importante des chaussures.

flat-feet800-800x426

Quand consulter ?
  • Si douleurs des pieds.
  • Si déformation importante des chaussures.
  • Si asymétrie des pieds.

Dr Saad ABU AMARA
Chirurgie Orthopédique de l’Enfant et de l’Adolescent

https://www.facebook.com/orthodynamica/