Approche biomécanique du cyclisme moderne, données de la Littérature par N.Belluye et M.Cid. (2001)

Damien DodelinArticles

 
 

 

Publié dans le journal Science & Sports ; 16 : 71-87

Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS.

 

Introduction

 

Les auteurs de cette étude ont réalisé une revue de littérature afin de présenter les connaissances scientifiques liées au cyclisme, et notamment à la posture de l’athlète.

En effet, le cyclisme est un sport porté intégrant un nombre important de paramètres entre le cycliste et sa machine. A la recherche de confort ou d’optimisation de la performance, l’ensemble de la posture du cycliste vise à transmettre un maximum de puissance et une dépense minimale liée à l’aérodynamisme.

Afin d’optimiser ces réglages, d’autres facteurs doivent être pris en compte : le passé, les besoins, l’âge et le niveau du sujet.

 

Le mouvement cyclique et régulier impose au coureur une quantité importante d’un geste répétitif, c’est pourquoi un bon positionnement reste incontournable.

 

Positionnement et réglages : principe ordonné

 

  1. Les cales

 

La transmission de puissance passe par un point de contact clé : le pied.

En effet, le pied est calé sur la pédale et permet la transmission de la force appliquée par l’athlète entre les membres inférieurs et le vélo. Afin d’éviter certaines douleurs comme le feu au pied, ce réglage est fondamental pour éviter les blessures et optimiser la performance.

Les cales possèdent 2 types de réglage :

  • La profondeur (trop en avant, trop en arrière)
  • La latéralité

 

  1. Les manivelles

En fonction de la taille du sujet et de la taille de son fémur, la longueur des manivelles peut différer pour optimiser le rendement mécanique.

 

  1. La selle

Principal facteur de questionnement, la hauteur et le recul de la selle dépend de nombreux paramètres. En fonction de la longueur des manivelles, des pédales, de la selle …

L’ensemble de ces réglages doivent s’appuyer sur un ensemble de paramètres, et notamment l’angulation du genou.  Le recul de selle est étroitement lié à la hauteur de la selle en fonction de l’angulation du tube de selle.

Lorsque le coureur est en mouvement, il réalise différentes phases d’appuis lors d’un cycle de pédalage. Quand la manivelle est à la verticale (Bottom Dead Center – BDC) et que les articulations sont en extension, le genou doit être dans une angulation de 25 à 35°.

Lorsque la manivelle est en phase dite motrice, le genou doit détenir une angulation de 90°.

Pour les compétiteurs, il est important de se référer aux normes UCI (Union Cycliste Internationale). En effet, l’UCI impose un recul de selle d’un minimum de 5centimètres entre le pédalier et la pointe de la selle.

 

Ces paramètres sont quantifiables grâce à l’analyse vidéo en s’appuyant sur ces données cinématiques.

 

Podologue

 

Podologue

 

Les membres supérieurs

 

Sur un vélo, les réglages des membres supérieurs s’adaptent aux réglages des membres inférieurs et pas l’inverse ! C’est une erreur trop souvent constatée qui peut engendrer des douleurs à diverses parties du corps : lombaires, cervicales, genoux …

En fonction de la discipline, des besoins et de la souplesse du sujet, l’adaptation de la posture est complexe : allier confort et aérodynamisme.

La largeur et la profondeur du cintre est un paramètre à prendre en compte pour optimiser le confort en fonction de la largeur d’épaules et la longueur des bras du sujet.

Par exemple sur un vélo de route, le sujet doit obtenir un angle au niveau des bras de 90° lorsqu’il détient les mains dans le creux du cintre.

 

 

Podologue

 

L’ensemble de ces mesures sont quantifiables grâce à l’analyse vidéo en 3 dimensions. Le calcul de l’ensemble des données cinématiques du corps (angles des genoux, des hanches, des coudes …) permet d’adapter précisément une position cycliste adaptée à la pratique d’un quelconque sujet.

Podologue

 

Bibliographie

 

1 Anderson K, Grimshaw PN. The effect of horizontal saddle positional change on the kinematics and performance of cycling time-trialing. Journal of Sports sciences 1994 ; 12. 168 abstract.

2 Brown DA, Kautz SA, Dairighi CA. Muscle activity patterns altered during pedalling at different body orientations. Journal of Biomechanics 1996 ; 29 : 1349-56.

3 Cavanagh PR, Sanderson DJ. Science of cycling. Champaign Human Kinetics 1996 : 91-122.

4 Coast JR, Welch HG. Linear increase in optimal pedal rate with increased power output in cycle ergonometry. European Journal of Applied Physiology 1985 ; 53 : 339-42.

5 Dal Monte A, Leonardi LM, Menchinelli C, Marini C. A new bicycle design based on biomechanics and advanced technology. International Journal of Sports Biomechanics 1987 ;3 : 287-92.

6 Davis RR, Hull ML. Measurement of pedal loading in bicycling: II. Analysis and results. Journal of Biomechanics 1981 ; 14 : 857-72.

7 Despires M. An electromyographic study of competitive road cycling conditions simulated on a treadmill. In : Nelson R, Morehouse CA, editors. Biomechanics, vol. IV. Baltimore : University Park Press ; 1974, p. 349-55.

8 Dubois EF. Metabolism in Health and Disease, 3rd ed. Philadelphia, PA: Lea ; 1936.

9 Falke J. Allez de l’avant, le pourquoi et le comment de la position de selle à l’américaine. Triathlète France 1990 ; 46 : 68-71.

10 Faria I, Sjojaard G, Bonde-Petersen F. Oxygen cost during different pedalling speeds for constant power output. Journal of Sports Medicine 1982 ; 22 : 295-9.

11 Genzling C. Le dossier de la position. Le Cycle 1979 ; 48 : 9-16.

12 Genzling C. Le dossier de la position, Morphologie et position Coureur. Le Cycle 1979 ; 50 : 24-8.

13 Genzling C. Le dossier de la position, Le rôle de la position. Le Cycle 1979 ; 52 : 45-8.

14 Genzling C. Le dossier de la position, Géométrie d’une pléiade. Le Cycle 1980 ; 53 : 32-6.

15 Genzling C. Le dossier de la position. Le Cycle 1982 ; 77 : 38-44.

16 Genzling C. Le dossier de la position, La prise des mesures morphologiques. Le Cycle 1983 ; 88 : 29-31. (Mise à jour du n50 année 1979).

17 Genzling C. Le dossier de la position. Le Cycle 1983 ; 88 : 16-8, 20-3.

18 Gnehm P, Reichenbach S. De l’influence de la position aérodynamique sur le pédalage et le métabolisme des coureurs cyclistes. Macolin 1995 ; 7 : 9-11.

19 Gonzalez H, Hull ML.Multivariable optimization of cycling biomechanics. Journal of Biomechanics 1989 ; 22 : 1151-61.

20 GrandJambe M. Comment choisir le vélo idéal. Cyclo Passion 1996 : 32-4.

21 Gregor RJ, Cavanagh PR, LaFortune M. Knee flexor moments during propulsion in cycling – A creative solution to Lombard’s paradox. Journal of Biomechanics 1985 ; 18 : 307-

22 Haushalter G. Contribution à l’amélioration du rendement du pédalage. Médecine du Sport 1994 ; 68 : 56-61.

23 Heil DP, Wilcox AR, Qui CM. Cardiorespiratory responses to seat-tube angle variation during steady-state cycling. Medicine and Science In Sports and Exercise 1995 ; 27 : 730-5.

24 Howard J. Ergonomics Revisited. Triathlete USA 1990 ; 77 : 26-111.

25 Houtz SF, Fisher FJ. An analysis of muscle action and joint excursion on a stationary bicycle. J Bone Jt Surg 1959 ; 41A : 12-131.

26 Hull ML, Davis RR. Measurement of pedal loading in bicycling –I. Instrumentation. J Biomechanics 1981 ; 14 : 843-55.

27 Jorge M, Hull ML. Analysis of EMG measurements during bicycle pedalling. Journal of Biomechanics 1986 ; 19 : 683-94.

28 Léger L, Marion A, Brue F. Exigences physiologiques du cyclisme de compétition.  Colloque Aquitaine, Sciences et Sports, 1992.

29 Lehl F. Le Bras long… Les manivelles et le pédalage. Le Cycle 1996 ; juin : 40-8.

30 Martin JC. Aerodynamics and cycling. Master Athlete Physiology and Performance (Site Internet http://www.krs.hia.no/stephens/aero.htm). 1996.

31 Martin JC, Milliken DL, Cobb JE, McFadden KL, Coggan AR. Validation of a Mathematical Model for Road Cycling Power. Journal of Applied Biomechanics 1998 ; 14 : 276-91.

32 McLean BD, Danaher R, Thompson L, Forges A, Coco G. Aerodynamic characteristics of cycle wheels and racing cyclists. Journal of Biomechanics 1994 ; 27. 675 abstract.

33 McLean BD. The relationship between frontal surface area and anthropometric parameters in racing cyclists. Congress ISB 1993 :856-7.

34 Mondenard (de) JP. Technopathies du genou chez le cycliste. Examen programmé du matériel. Médecine du Sport 1989 ; 63 :299-307.

35 Patterson RP, Moreno MI. Bicycle pedalling forces as a function of pedalling rate and power output. Medicine and Science In Sports and Exercise 1990 ; 22 : 512-6.

36 Piednoir F, Meunier G, Pauget P. La bicyclette : pratique et biomécanique du cyclotourisme. Editeur Paris Chiron ; 1998.

37 Olds T, Norton KI, Lowe EL, Olive S, Reay F, Ly S. Modelling road-cycling performance. Journal of Applied Physiology 1995 ; 78 : 1596-611.

38 Redfield R, HullML. On the relation between join moments and pedalling rates at constant power in cycling. Journal of Biomechanics 1986 ; 19 : 317-29.

39 Richefort JM. La manie des. . . manivelles. Cyclo Passion 1996.

40 Ruby P, Hull ML, Hawkins D. Three-dimensional knee joint loading during seated cycling. Journal of Biomechanics 1992 ; 25 : 41-53.

41 Seabury JJ, Adams WC, Ramey MR. Influence of pedalling rate and powr output on energy expenditure during bicycle ergometry. Ergonomics 1977 ; 20 : 491-8.

42 Tate J, Shierman G. Toe Clips: how they increase pedalling efficiency. Bicycling 1977 ; 1

43 Too D. The effect of pedal crankarm length on joint kinematics and power production in upright cycle ergonometry. Research Quarterly in Exercise and Sport 1996 ; 67(1 Suppl abstract) : 22.

44 Vallier JM, Hausswirth C, Brisswalter J. Étude des relations entre la fréquence de pédalage librement choisie par les triathlètes et les réponses du signal EMG. Source interne (non parue) INSEP France, 1997.

45 Winter DA. Biomechanics and motor control of human movement, 2nd Edition. John Wiley and Sons ; 1990. 277 p.

46 Yoshihuku Y, Herzog W. Optimal design parameters of the bicycle–rider system for maximal muscle power output. Journal of Biomechanics 1990 ; 23 : 1067-79.

47 Yoshihuku Y. Maximal muscle power output in cycling: amodelling approach. Journal of Sports Science 1996 ; 14 : 139-57.

48 Zani Z. La position du cycliste sur route. Médecine du Sport 1994 ; 68 : 82-5.

49 Zani Z. Le bon choix d’un cadre. Médecine du Sport 1994 ; 68 : 86-8.

50 Zinn L. Crank length. VeloNews 1997. source internet (http://www.greatoutdoors.com/auto_docs/velonews/index.html)

51 MENARD Mathieu. (2016). Effet de la posture sur la performance et la prévention des blessures en cyclisme. Apport de la modélisation musculo-squelettique. Université de Poitiers, Poitiers.